Est-ce mieux de rechercher ou de recevoir ? Un modèle de soutien social à double facteur
PDF (Français (Canada))

How to Cite

Hamby, S., Taylor, E., Mitchell, K., Jones, L., & Newlin, C. (2020). Est-ce mieux de rechercher ou de recevoir ? Un modèle de soutien social à double facteur. International Journal of Child and Adolescent Resilience (IJCAR), 7(1), 18-31. Retrieved from https://ijcar-rirea.ca/index.php/ijcar-rirea/article/view/243

Abstract

Objectifs : Cette étude utilise une approche à double facteur pour examiner l’association entre la recherche de soutien social et le soutien reçu avec six indicateurs de fonctionnement global et 14 indicateurs de forces psychosociales. Méthodologie : Un questionnaire mesurant les forces, le fonctionnement et la victimisation a été rempli par 440 participants âgés de 10 à 21 ans (M = 16,38, ET = 3,04). Les participants ont été classés en quatre groupes : Interconnecté (scores élevés de recherche et de soutien social reçu; 33 % de l’échantillon), Repoussé (scores élevés de recherche et scores bas de soutien social reçu; 12 %), Pris en charge (scores élevés de soutien social reçu, scores bas de recherche) et Isolé (scores bas de recherche et de soutien social reçu; 39 %). Résultats : En contrôlant pour l’âge, le sexe et la victimisation, le groupe de soutien social était associé aux capacités de création de sens, aux forces interpersonnelles et d’autorégulation, ainsi qu’avec chacun des indicateurs de fonctionnement, sauf les symptômes de trauma. Le groupe Isolé a obtenu des scores plus bas sur chacune des échelles de mesure et le groupe Interconnecté a obtenu les plus hauts scores sur 19 des 20 échelles. Les profils mixtes ont obtenu des scores entre ces deux extrêmes. Notamment, le groupe Repoussé a rapporté des scores plus élevés pour plusieurs forces ainsi que le bien-être spirituel non-théiste que le groupe Pris en charge. Les scores du groupe Pris en charge n’étaient jamais significativement plus élevés que ceux du groupe Repoussé. Implications : Les compétences individuelles et les attitudes favorables à la recherche d’aide pourraient avoir plus d’impact que le soutien social fourni par les autres. Les participants du groupe Repoussé pourraient exploiter d’autres forces quand l’environnement social est non favorable.

PDF (Français (Canada))